“Les bruits du marché qui s’installe”*

Jeudi. Jour de marché ici, sous un ciel gris et froid. Je poursuis lectures et écriture sur des sentiers qui, parfois, me semblent de plus en plus étroits. En me souvenant des mots de ceux qui avaient connu pire et qui disaient qu’il faut  bien examiner l’obstacle, puis garder le regard fixé au-delà de lui.

Ces lignes d’Asli Erdogan qui précèdent celles que je citais ici hier:

“Pourquoi revenons-nous sans cesse à la langue de la guerre, qui sépare les morts en deux catégories, vainqueurs et vaincus? Pourquoi la victime et le bourreau ne peuvent-ils dialoguer en nous?

Le oiseaux volent bas. Le vent qui brusquement se lève apporte du large le parfum de la mer. Les cris des mouettes. Le battement d’une aile. Un piano joue et rejoue une sempiternelle mélodie. Les bruits du marché qui s’installe. La pluie commence à tomber, les voix sont étouffées. Le ciel semble par ses larmes se joindre au monde des hommes. À nos crimes, à nos histoires inachevées, maladroitement racontées…Goutte à goutte il se joint à la terre et au deuil…

Jour déjà entamé, dont j’ai raté le lever. À celui qui a su éviter la nuit, il ne reste ni récompense ni consolation. Les objets ont enfin atteint leur forme ultime, absolue, la surface de la terre regorge de couleurs, de lueurs, de sens. La lumière du jour est désormais une réalité sans fard, un pays neuf, étranger un tout nouvel exil. Il me faut me départir de ce sinistre état d’âme, de cette existence striée comme une relique, un vestige d’obscurité, il me faut créer un monde à partir des mots rescapés de l’orageuse nuit…”

Et la chronique se poursuit en silence sur la fin de la citation d’hier.

 

 

*Asli Erdogan Le silence même n’est plus à toi, chroniques traduites du turc par Julien Lapeyre de Cabanes, Actes Sud 2017

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s